La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Psycho

    Les "bonnes" résolutions, pourquoi est-ce si difficile à tenir ?

  • Culture

    "Appel à un sursaut citoyen", dernier opus de Thierry ICHELMANN

  • Nutrition

    Conférences diététiques les 3 et 4 octobre

  • Découvrir

    « Villa Turquoise : Et si nous partions passer la semaine aux Saintes »

  • Psycho

    La Programmation Neuro Linguistique, qu’est-ce que c’est ?

  • Psycho

    Se préparer à la retraite, et si on en parlait !

  • Psycho

    Journées d’études SESSAD ALOES : Les enfants porteurs de troubles des apprentissages aux Antilles

  • Nord

    Projections de films et expositions au Centre de Découverte des Sciences de la Terre.

  • Psycho

    Evénements traumatiques à la Martinique

  • Psycho

    Trouver l’âme sœur sur internet

  • Nord

    La Martinique vue autrement : Les Canyons

  • Evenements culturels

    "BARBARA Es ou ka sonjé ?" de Hugues Barthéléry

Culture


  • 7-05-2014

    8 mai 1902, la Montagne Pelée faisait 28 000 morts


    Le 8 mai 1902, à 7 h 50 du matin, la Martinique vivait l’une des catastrophes les plus terribles de son histoire : l’éruption de la Montagne Pelée.

    En moins de 100 secondes, la ville de Saint-Pierre est soufflée. 28 000 personnes périssent suite à une explosion d’une partie du dôme du volcan qui libère une nuée ardente qui dévale le flan du volcan.

    Le quartier du centre est totalement détruit. Seuls quelques murs sont encore debout dans les quartiers du Fort et du Mouillage.

    Radio Apal nous propose de nous rappeler de cette tragédie dans une courte vidéo qui aura marqué des générations de martiniquais.

    Textes en créole.


    Mots clés : Evènements culturels


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online