La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Kréyol

    Séminaire CRILLASH : De la créolisation culturelle

  • Evenements culturels

    Présentation de l’ouvrage « Le goût des larmes » d’André LAGIER

  • Actualités

    Conférence de Louis Boutrin -Que faire, face au préjugé de race aux Antilles ?

  • Actualités

    Commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 Mai 2010

  • Santé

    Épidémie de Chikungunya : comment s’en protéger

  • Santé

    Fruit de saison : la mangue

  • Santé

    Soleil : ami ou ennemi ?

  • Culture

    Une revue de Martinique : Recherches en esthétique

  • Actualités

    Le « Mai des libertés » au Pavillon Bougenot

  • Kréyol

    Magotaj : à vous de jouer !

  • Kréyol

    Magotaj : à vous de jouer !

  • Actualités

    100% des votants ont voté : manmay-la mi résilta’a

Actualités


  • 27-02-2014

    Campagne "Déposez les armes" du 1er février au 31 mars


    Vous détenez une arme ou des munitions à domicile et vous souhaitez vous en débarrasser ?

    Du 1 février au 31 mars, vous pouvez remettre votre arme dans les brigades de gendarmerie et commissariats de police (voir adresses ci-dessous).

    En contrepartie, aucune sanction administrative ou judiciaire ne sera prise pour le motif de détention illégale d’une arme ou de munition.


    Où déposer votre arme et vos munitions pendant l’opération ?



    - dans les hôtels de police de Fort-de-France et du Lamentin 24h/24h

    - dans les brigades de gendarmerie :

    Compagnie de Fort de France :
    - Schoelcher, Saint-Pierre et Saint-Joseph = 7 jours /7, 7h-12h / 15h-18h
    - Case Pilote = lundi et samedi, 7h-12h / 15h-18h
    - Morne Rouge = lundi, mercredi et samedi, les matins


    Compagnie du Marin :
    - Marin, Rivière-Salée, Ducos, Le François = 7 jours /7, 7h-12h / 15h-18h
    - Rivière Pilote = mardi, jeudi et samedi, 7h-12h / 15h-18h
    - Sainte Luce = lundi, mercredi et vendredi, 7h-12h / 15h-18h
    - Trois Ilets = lundi matin et mercredi après-midi
    - Le Diamant = Lundi après-midi et samedi matin
    - Saint-Esprit = lundi, mercredi et samedi, 7h-12h / 15h-18h
    - Le Vauclin = lundi 7h-12h / 15h-18h, mercredi, vendredi et samedi matins

    PDF - 393.5 ko
    Dépliant campagne

    Compagnie de Trinité
    - Trinité, Sainte-Marie, Robert et LeLorrain = 7 jours /7, 7h-12h / 15h-18h
    - Gros Morne = mercredi, 7h-12h /15h-18h, lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi matins
    - Basse Pointe = jeudi, 7h-12h /15h-18h, lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi matins

    En dehors des heures d’ouverture, vous pouvez contacter votre brigade par téléphone.


    Cette nouvelle stratégie de prévention de la délinquance et de lutte contre la violence a été présenté par Le préfet de la Martinique au conseil départemental de prévention de la délinquance.

    Autour de priorités partagées, elle vise à promouvoir des projets permettant d’éviter ou de réduire les comportements délinquants. Elle met l’accent sur le partenariat, et la mobilisation de tous les partenaires.

    À ce jour, il existe quatre catégories d’armes, classées selon leur dangerosité et soumises à une réglementation renforcée. Le port et le transport d’armes sur la voie publique sauf justificatif légitime laissé à l’appréciation du préfet.

    « La Martinique connaît un nombre de violences commises par armes trop important, avec des conséquences souvent dramatiques. En 2013, policiers et gendarmes ont saisi 138 armes à feu » , rappelle le petit dépliant imprimé pour l’occasion.

    « les armes en circulation en Martinique proviennent aussi bien des cambriolages, que de la transformation d’armes volées, ou encore ont origine extérieure. Ne soyons pas les fournisseurs officiels des délinquants » .

    - Pour plus d’informations www.martinique.pref.gouv.fr

    Mots clés : Actualité, violence


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online