La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Actualités

    Atelier d’expression et de découverte des percussions

  • Actualités

    1ère conférence sur le tourisme sportif caribéen les 23 et 24 janvier 2014

  • Actualités

    Paroles d’intérieur... un écho aux évènements de février 2009-vécu de l’intérieur

  • Annuaire

    ASPTT SECTION KUNG FU

  • Actualités

    Woulo bravo ba Méïna PETRIS !

  • Actualités

    Semaine du microcrédit : marché des créateurs le 8 juin

  • Cuisine

    Idée recette du week-end

  • Nutrition

    La mangue

  • Nord

    Le Madras a toujours la côte chez Rosy

  • Actualités

    Le Parc Naturel dévoile ses Richesses - Grand Rivière

  • Ecologie

    Opération Pays Propre

  • Evenements culturels

    Spectacle : Le potager Magique Dè Tin’

Evenements culturels


  • 2-03-2012

    « Contes marrons » Un diptyque de D’ de Kabal -Théâtre Aimé Césaire

    « Contes marrons » Un diptyque de D’ de Kabal - Ecorce de Peines suivi d’Œdipe l’Antillais. Compagnie « RIPOSTE ». les 8, 9 et 10 mars au Théâtre Aimé Césaire.

    "Ecorce de Peines"est un récit sur l’esclavage et ce qu’il en reste aujourd’hui. La question de l’esclavage y est abordée de deux points de vue, à deux époques différentes. Un conte se déroulant au 18ème siècle puis une partie plus contemporaine qui tente de repérer ce qui reste de l’esclavage aujourd’hui, mettant l’accent sur la population des quartiers populaires et tentant d’apporter un éclairage sur la complexité des constructions identitaires.

    En 2011, 5 ans après cette création, il nous semblait qu’assortir "Ecorce de Peines" d’une suite, pouvais nous permettre de continuer notre travail d’exploration.

    CONTES MARRONS est le diptyque réunissant "Ecorce de Peines" et "Oedipe l’Antillais ou République je te hais mon amour".

    "Œdipe l’Antillais" est le théâtre d’un règlement de compte entre un fils et sa mère. C’est un face à face impitoyable, une dure confrontation entre deux générations de descendants d’esclaves. La question de la traite n’y est pas directement abordée. Ce qu’on observe, ce qui nous parvient, c’est une fois encore les conséquences, les résidus de l’histoire. A travers ce dialogue, construit comme deux monologues qui se répondent, c’est la structure familiale qui est le centre du propos. Quelle construction après le désastre ? Quelle place pour le père, la mère, l’enfant ? "Oedipe l’Antillais ou République je te hais mon amour" est aussi une allégorie : la mère incarnant La République, le fils étant le citoyen, enfant de celle-ci et interrogeant sa place dans son organisation.

    CONTES MARRONS est une réflexion partant de l’histoire du peuple antillais, avec l’ambition d’élargir la focale sur le questionnement de la place de chacun dans le monde d’aujourd’hui. Ecorce de peines est une création qui mélange Danse, Slam/Poésie et Musique Live, un conte en deux parties imaginé et écrit par D’ de Kabal. Le récit de fin de vie d’un esclave au statut particulier, au sein d’une plantation du 18ème siècle puis celui du quotidien d’aujourd’hui dans les quartiers populaires situés en périphérie des grandes villes. Ecorce de peines est un bout d’histoire et de poésie qui cherche et pointe les endroits où les blessures, même très anciennes, sont encore actives aujourd’hui.

    - DISTRIBUTION

    - Texte et mise en scène de D’ de Kabal
    - Direction d’acteurs : Arnaud Churin et Emanuela Pace Avec D’de Kabal, Franco Mannara, Marianne Mathéus, Ingrid Estarque.
    - Création lumière : Gilles Gentner
    - Costume : Olivier Beriot
    - Maquillage : Fatira Tamoune
    - Créateur son : Patrick Plisson

    - Une production R.I.P.O.S.T.E avec le soutien du TARMAC, de la Maison des Métallos et du Théâtre Jean Marais de Saint Gratien.

    RIPOSTE est soutenue par le Conseil général de la Seine Saint Denis et la Région Île-de-France.

    Mots clés : Evènements culturels


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online