La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Evenements culturels

    Théâtre : Rideau ! de Laurent BERNAT

  • Bien-être

    Seminaire Aromathérapie

  • Actualités économiques

    Martinique Workatjelly : Session de Co Working

  • Actualités

    Martinique Zouk Foyal

  • Kréyol

    Inscription atelier étude créole martiniquais

  • Actualités

    Visite du Président de la CGPME national en Martinique

  • Actualités

    Hommage à Eugène Mona

  • Découvrir

    Un petit miracle vient de se produire à Fort-de-France

  • Nutrition

    Conférence-débat : Diabète et obésité en Martinique

  • Bien-être

    L’essentiel Institut : ​La résultante d’une reconv​ersion professionnelle réussie

  • Evenements culturels

    Théâtre : "Nous étions assis sur le rivage du monde " au Domaine de Fonds Saint-Jacques

  • Découvrir

    Ces petits cadeaux de Martinique qui raviront petits et grands

Actualités


  • 16-01-2014

    Décès du Docteur André GERNEZ


    Le Docteur André Gernez est décédé dans sa 91ème année, le mercredi 8 janvier 2014, vers 17 heures 30, au Centre Hospitalier de Roubaix, où il avait été chef de Service de radiologie, d’une insuffisance respiratoire terminale, entouré de sa famille.

    Ce scientifique de génie, qui se considérait cependant comme un chercheur amateur, a été un vrai trouveur.

    Bachelier à quinze ans, il s’inscrit en Faculté de Médecine avec dérogation spéciale. Dès ses premières années d’étude médicale, il pointe des contradictions majeures dans les postulats fondamentaux de la biologie. Il ne cessera jamais durant toute sa carrière, qui va durer jusqu’à ses derniers jours de vie — son dernier texte, écrit de sa main, datant du 13 décembre 2013 — de chercher ces contradictions et donc la voie de leur résolution.

    Il fut ainsi amené à récuser le dogme admis par tous du double cycle cellulaire, selon lequel nos cellules seraient alternativement génératrices et fonctionnelles. Il proposa, par un mémoire aux Académies des Sciences et de Médecine, ses célèbres « Néopostulats biologiques et pathogéniques », en 1966.

    Il fondait par là le concept de cellule génératrice ou souche. Le paradoxe dans cette affaire est que l’observation de ce qu’il postulait à partir de la critique de la conception classique avait déjà été faite sans doute dès le début du XXème siècle, mais aucune conclusion n’en avait été tirée. Ce concept, aujourd’hui universellement repris par les chercheurs, qui en font la notion majeure de la biologie, permit à André Gernez de construire une théorie cohérente de la cinétique cellulaire.

    L’accueil réservé à son travail par la communauté scientifique internationale fut unanime. André Gernez a poursuivi ses recherches à partir de ses travaux initiaux sur le mécanisme du cancer, qu’il mit à jour, puis sur les maladies dégénératives, neurologiques en particulier. Il proposa des stratégies de prévention de ces maladies par différents mémoires, tous adressés aux Académies, mais aussi aux sociétés scientifiques, aux chercheurs, aux autorités politiques.

    Alors que des travaux de recherche paraissaient partout dans le monde validant ses propres travaux, un silence, qu’il qualifiera de concerté, était instauré, sur ses propositions.

    De nombreuses tentatives pour le briser ont été menées de toute part. La création de l’Association pour André Gernez en 2010 permet aujourd’hui de rassembler et de coordonner les initiatives qui viennent de partout.

    Nous pensons qu’honorer cet immense chercheur, qui a donc introduit en biologie et en médecine des concepts majeurs parfaitement opérationnels, c’est œuvrer pour que d’une part ses propositions soient connues de l’ensemble de la communauté scientifique d’aujourd’hui et pour que d’autre part des chercheurs, des médecins s’emparent de sa méthode de travail, de ses concepts, de ses propositions, pour qu’enfin une politique publique de prévention des maladies dégénératives puisse voir le jour.

    C’est de l’intérêt de tous, car nous sommes tous concernés.

    Relire l’article : Prévenir le cancer, c’est possible !

    Mots clés : Santé, Actualité


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online