La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Actualités

    Le 17 juin Fête des papas avec TAM LOISIRS

  • Culture

    Exposition 7 décennies, 7 femmes, 7 regards

  • Conseils et infos TPE

    Les Rendez-vous de l’international de la CCIM

  • Kréyol

    Apports des langues

  • Actualités

    Le U Clubbing inaugure un nouveau concept !

  • Culture

    Conférence : « Cahier d’un retour au pays natal ou l’odyssée d’une prise de conscience »

  • Evenements culturels

    22 mé : Domaine Fonds St-Jacques

  • Actualités

    Le port de Fort-de-France de nouveau bloqué

  • Actualités

    Josette MANIN succède à Claude LISE à la présidence du Conseil Général

  • Actualités

    Atelier d’expression et de découverte des percussions

  • Créateurs de richesses

    Naviguez sur les créations Palmis- Cré Yole

  • Kréyol

    Titim du mercredi : à vous de jouer !

Actualités


  • 12-10-2009

    « Dédé pran yo ! »

    France Antilles Martinique - Les électeurs Saléens ont tranché. C’est André Lesueur qui retrouvera son fauteuil de maire pendant les cinq prochaines années. Une élection qui a mobilisé plus de 73% du corps électoral.

    Premier dimanche dernier en ayant flirté avec la victoire (à 62 voix de la majorité absolue), André Lesueur aura donc réussi à faire définitivement pencher la balance des électeurs saléens en sa faveur.

    Il conforte même son avance sur son adversaire, Louis-Félix Duville, qui s’incline une nouvelle fois dans le duel l’opposant au maire sortant. Il le devance de 493 voix contre 275 voix lors du 1er tour, dimanche dernier. Rappelons qu’à l’issue du second tour en mars 2008, il n’y avait que 89 voix d’écart entre les deux hommes.

    La décision du conseil d’État d’annuler les précédentes élections municipales de Rivière-Salée, le 10 août dernier, aura le mérite d’avoir mobilisé davantage d’électeurs que les précédentes fois.

    Une mobilisation qui a profité au candidat des Forces Martiniquaises de progrès, maire de la commune depuis vingt ans.

    La campagne sur l’évolution institutionnelle...

    Aussi, le nouvel élu pourra revendiquer une très nette adhésion des électeurs à son programme, le jugeant le plus apte, à mener le développement de la commune.

    Cette adhésion renouvelée à André Lesueur aura également une résonance dans le cadre de la campagne sur l’évolution institutionnelle. Les appartenances politiques totalement opposées des deux candidats ne pouvaient pas laisser le champ du débat statutaire totalement vide, encore moins après cette semaine d’annonce des dates des deux consultations populaires.

    Si Louis Félix Duville pouvait faire valoir la pertinence de la Martinique dans le cadre de l’article 74, son adversaire avançait naturellement le contraire. Et même s’ils s’en sont défendus, les deux candidats ont fait preuve chacun, d’une certaine ardeur pour inscrire cette élection municipale partielle dans le cadre du débat sur les articles 74 et 73. Sorti dès le 1er tour, Daniel Robin, le candidat du Parti progressiste avait laissé le libre choix à ses partisans.

    Des voix qui seraient a priori, plutôt tombées dans l’escarcelle du maire sortant.

    Hier soir, les supporters d’André Lesueur ont largement fait la fête traduisant à leur manière, le traditionnel slogan des joutes politiques ou sportives « Dédé pran yo ! »

    G.G. / L.M-M. France-Antilles Martinique 12.10.2009



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online