La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Santé

    Pratiquer une activité physique quotidienne

  • Cuisine

    Gâteau à la farine de manioc

  • Actualités

    Un prêt de 20 millions d’euros de l’Agence française de développement

  • Cuisine

    Rôti d’agneau aux pruneaux et au rhum vieux

  • Nutrition

    Le cacao

  • Actualités

    Initiation à l’astronomie ce vendredi 30 mai 2014

  • Actualités

    Le cirque de Shangai en Martinique

  • Actualités

    Atelier Développement du Quotient Emotionnel avec Elite Coaching

  • Santé

    Le noni, contre les rhumatismes

  • Créateurs de richesses

    Vee, de l’humour plein les doigts !

  • Actualités

    Plages et Rivières propres 2009

  • Actualités

    C’est reparti pour un tour

Actualités


  • 1er-10-2009

    Élie Domota écrit à Marie-Luce Penchard

    André-Jean VIDAL - France-Antilles Guadeloupe- 01.10.2009

    Mardi, Elie Domota, porte-parole du Liyannaj Kont Pwofitasyon (LKP), a écrit à Marie-Luce Penchard, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

    Le 27 septembre, Jean-Marie Nomertin, secrétaire général de la CGTG, a déposé deux préavis de grève, l’un au nom de son syndicat, l’autre au nom de plusieurs syndicats, pour la journée de samedi, pour 24 heures, reconductible. Mme Penchard, dont on annonçait la visite la semaine prochaine, repousserait ce voyage... en novembre.

    Mais que vont-ils faire ? C’est la question que se posent les Guadeloupéens en songeant à samedi prochain. Jour désigné par voie de tract par le LKP comme celui d’une grande mobilisation-défilé des Guadeloupéens sur la base de la plate-forme des 146 points de revendication du LKP. Jean-Marie Nomertin a répondu partiellement, appelant les adhérents des syndicats CGTG, UGTG, FO, CFTC, Unsa, FSU, CTU, FAEN/SNCL, Speg, Sud PTT Gwa, Uir CFDT à faire grève samedi.

    Pendant ce temps, Elie Domota, au nom du LKP, écrit à Marie-Luce Penchard.

    « En application des dispositions de l’article 165 du protocole d’accord du 4 mars 2009, nous vous demandons de réunir dans les meilleurs délais la commission de suivi et cela afin de faire le point sur les différents dossiers (carburants, produits de première nécessité, plan d’urgence pour la formation et l’insertion des jeunes, accord interprofessionnel, etc.) et programmer la poursuite d’urgence des négociations, comme convenu avec votre prédécesseur » , écrit-il. Carburants, biens importés, salaires, etc.

    C’est clair. Il argumente ensuite sur « l’opacité dans la fixation du prix des carburants » , qui perdure malgré les engagements pris par le gouvernement. « La récente hausse et celles promises prouvent bien, dénonce-t-il, pour ceux qui en doutaient, l’existence d’une collusion évidente entre l’Etat et les compagnies pétrolières. » Il poursuit avec « le contrôle des prix des biens importés » qui ne serait pas fait par les services de l’Etat, « l’accord Bino sur les salaires dénaturé et revu à la baisse » , etc.

    Pour conclure : « Nous ne sommes pas dupes... Nous exigeons le respect de tous les engagements pris... Nous sollicitons une réunion de la commission de suivi dans les meilleurs délais avec vous et en présence des deux exécutifs (Département et Région) signataires de l’accord. » S’il se confirme que la secrétaire d’Etat à l’Outre-mer ne vient pas la semaine prochaine, cela rend difficile la tenue « dans les meilleurs délais » de la réunion de la commission de suivi.

    À noter que deux comités de suivi se sont tenus, avec le préfet Desforges et les présidents des assemblées locales, Victorin Lurel pour la Région, Jacques Gillot pour le Département, les 14 avril et 25 mai... Le LKP ne s’était pas rendu à la première, arguant qu’il voulait la présence du secrétaire d’Etat, alors Yves Jégo. Qui avait renvoyé sur le préfet. Le LKP avait fait le déplacement pour la seconde réunion. Cette fois-là, le ton était monté et le préfet avait suspendu. Depuis, aucune autre réunion n’a été programmée...



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online