La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Nutrition

    L’indispensable Aloe Vera

  • Actualités

    Quand l’art se fait femme

  • Découvrir

    « Villa Turquoise : Et si nous partions passer la semaine aux Saintes »

  • Actualités

    Les rendez-vous jazz ATOUMO LOUNGE

  • Actualités

    Soul Jazz Tour

  • Culture

    Paul Gauguin, conférence à la Bibliothèque Schoelcher

  • Créateurs de richesses

    Les parapluies enchantés de Tournicoti

  • Santé

    Atelier O’CEAM : conseils clés pour une alimentation sans gluten

  • Actualités

    Trip to Trini 2012 : Voyage linguistique à Trinidad

  • Créateurs de richesses

    L’avenir numérique des TPE martiniquaises

  • Actualités

    Hommage à l’esclave Romain au Lamentin

  • Actualités

    Terroirs et saveurs : Foire agricole et semaine gastronomique - Sainte-Marie

Santé


  • 26-12-2014

    Henry Joseph, l’homme de l’année 2014 pour la Guadeloupe


    Woulo bravo pour Henry Joseph qui a été élu “homme de l’année 2014" par le JOURNAL COURRIER DE GUADELOUPE. C’est l’un des pères du Virapic, de la Banuline et de l’huile de galba pour ne citer que ces produits.

    Ce nom vous dit certainement quelque chose... Henry Joseph est Docteur en pharmacognosie, il s’agit là d’une science étudiant les principes actifs issus des substances naturelles végétales et animales.

    Il y a quelques années, Henry Joseph nous disait « en 1794, il était interdit aux Noirs de vendre des plantes, car les colons avaient peur d’être empoisonnés. A cette même époque naissait la pharmacopée française. Depuis, il ne s’est rien passé, c’est consternant. »

    Engagé depuis plus d’une trentaine d’années dans la valorisation de la biodiversité végétale, Henry Joseph a pour objectifs la reconnaissance, la légalisation et la valorisation des plantes d’origine caribéenne.

    C’est dans cette dynamique qu’il crée en 2005 le laboratoire Phytobôkaz avec Monsieur Paul Bourgeois, spécialiste de la chimie des substances naturelles. Phytobôkaz est spécialisé dans la conception de la fabrication de produits dont les principes actifs sont issus de plantes médicinales de Guadeloupe.

    Henry Joseph voit son engagement aboutir à la création d’un diplôme universitaire de botanique et en phytomédicament à la faculté de Pointe-à-Pitre et l’inscription dans la loi programme pour outremer de l’article 43 habilitant le gouvernement à légiférer par ordonnance dans le domaine de la pharmacopée.

    En 2013, au bout de douze années de batailles juridiques, la satisfaction est au rendez-vous pour lui car 46 plantes de la Guadeloupe, Martinique et Réunion font leur rentrée dans la pharmacopée française, au total ce sont 48 plantes qui y figurent. Bien sûr le nom d’Henry Joseph figure aux cotés de Paul Bourgeois, Jacques Portecop et maître Isabelle Robard, et de l’association l’APLAMEDAROM.

    Merci Monsieur pour cette révélation qu’est l’or vert de nos îles !

    Site Phytobokaz



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online