La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Actualités

    Le 17 juin Fête des papas avec TAM LOISIRS

  • Culture

    Exposition 7 décennies, 7 femmes, 7 regards

  • Conseils et infos TPE

    Les Rendez-vous de l’international de la CCIM

  • Kréyol

    Apports des langues

  • Actualités

    Le U Clubbing inaugure un nouveau concept !

  • Culture

    Conférence : « Cahier d’un retour au pays natal ou l’odyssée d’une prise de conscience »

  • Evenements culturels

    22 mé : Domaine Fonds St-Jacques

  • Actualités

    Le port de Fort-de-France de nouveau bloqué

  • Actualités

    Josette MANIN succède à Claude LISE à la présidence du Conseil Général

  • Actualités

    Atelier d’expression et de découverte des percussions

  • Créateurs de richesses

    Naviguez sur les créations Palmis- Cré Yole

  • Ecologie

    Quand la nature nous fait du bien...

Actualités


  • 12-05-2010

    LE DESHUMAIN GRANDIOSE de Patrick CHAMOISEAU

    La mémoire consciente s’organise en mémoire des mémoires ; c’est un arbre mémoriel tout comme il a existé des arbres généalogiques ; elle tient un inventaire d’elle-même, de ses évolutions et de ses aléas, elle est dans et hors d’elle-même : elle est dans l’être et dans l’étant ; elle combat les absolus de la mémoire du crime victorieux et du crime déstructurant.

    Elle est la seule envisageable quand le crime est fondateur, car elle va au-delà du tragique de la victime et de l’ivresse de l’agresseur, pour fonder non pas un « territoire » mais la poétique d’un Lieu ouvert aux influx du Tout-Monde.

    C’est ainsi qu’elle parvient à ruiner la mémoire obscure, par de nouvelles cérémonies, de très libres rituels. La fête entre alors en interaction avec la contrition, le souvenir historique s’émeut d’une alchimie ouverte avec le libre des rêves et l’oxygène des sapiences poétiques. Dès lors, transmué en expérience, l’extrême du déshumain peut devenir grandiose...

    Patrick CHAMOISEAU

    Coffret de trois ouvrages (textes inédits) de Patrick CHAMOISEAU des Editions Folio.

    - L’esclavage vieil homme et le molosse
    - Un dimanche au cachot
    - De la mémoire obscure à la mémoire consciente

    Mots clés : culture


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online