La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Actualités


  • 14-04-2014

    La Martinique en alerte sécheresse


    Le 14 avril 2014, un arrêté préfectoral porte la Martinique en zone d’alerte sécheresse et limite les usages de l’eau en vue de la préservation de la ressource.

    La zone d’alerte est instaurée actuellement en Martinique jusqu’au 1er juin 2014. Les mesures de l’arrêté préfectoral sont les suivantes :


    - Mesures d’interdiction :

    Sur l’ensemble du département de la Martinique, sont interdits les usages suivants de l’eau potable :

    - Arrosage des pelouses, des jardins d’agrément, des espaces verts publics et privés, ainsi que des espaces sportifs,
    - Lavage des véhicules et des bateaux hors des aires de lavages professionnelles et équipées de dispositifs haute pression économe en eau, et à l’exception des véhicules ayant une obligation réglementaire d’ordre sanitaire ou alimentaire ou technique telles que les bétonnières,
    - Vidange et remplissage des piscines, sauf pour maintenir le niveau nécessaire au traitement de l’eau, ou pour des raisons de sécurité ou de santé
    - Vidange des réservoirs d’eau potable, sauf nécessité absolue justifiée par des raisons sanitaires


    Autres mesures :

    - La population est invitée à gérer de façon économe sur l’ensemble du territoire de la Martinique. Toute fuite sur le réseau collectif d’eau potable devra être signalée sans délai aux services responsables de la distribution.

    - Les préleveurs d’eau destinée à l’alimentation en eau potable sont autorisés à restituer le débit réservé de crise, indiqué dans l’arrêté individuel autorisant le prélèvement ou a défaut égal a 10% du module inter-annuel. En cas de risque de non-respect de cette prescription, l’exploitant devra en informer le Préfet (DEAL/Service de la Police de l’Eau).

    - Les usagers effectuant des prélèvements destinés à l’agriculture dont la liste est annexée à l’arrêté préfectoral du 30 décembre 2013, devront faire part à la chambre d’agriculture, mandataire pour les prélèvements agricoles, dans les 5 jours qui suivront la notification du présent arrêté, des volumes d’eau journalier qui leur sont nécessaires durant la période d’application de cet arrêté.

    - La chambre d’agriculture devra adresser au Préfet (DEAL/Service de la Police de l’Eau), dans les 8 jours qui suivront la notification du présent arrêté une synthèse des besoins journaliers en mettant en évidence les écarts par rapport aux volumes autorisés par l’arrêté préfectoral du 30 décembre 2013.

    Source : Observatoire de l’eau

    Mots clés : Développement durable


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online