La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Actualités


  • 12-02-2015

    La Saint-Valentin : les origines


    La Saint-Valentin, fête des amoureux, est célébrée le 14 février. Souvent perçue comme un événement commercial, cette fête est belle et bien ancrée dans les mœurs et toujours autant fêtée chaque année. Occasion de manifester l’amour et l’affection, découvrez les origines de la St-Valentin...

    Les Lupercales, origine de la St-Valentin

    Les Lupercales étaient des fêtes [orgiaques] organisées tous les ans du 13 au 15 février par les luperques (prêtes de la Rome Antique).
    Ces jours de fête célébraient le souvenir de l’allaitement de Romulus et Remus par une louve et rendaient également hommage au dieu de la fécondité, des bergers et des troupeaux Faunus Lupercus (mi-homme mi-bouc).
    Durant ces fêtes païennes, les prêtres pratiquaient des rites de purifications en sacrifiant un bouc et badigeonnaient les jeunes hommes nobles du sang de la bête. Suite à ce rituel, le bouc étant le symbole de la luxure et des plaisirs sexuels, les jeunes et les prêtes couraient dans les rues de la ville en fouettant les femmes avec des lanières de peau du bouc sacrifié afin de les rendre fécondes et qu’elles vivent une grossesse sans encombre.

    Ces célébrations se clôturaient par un festin, synonyme de débauche, au cours duquel les jeunes hommes tirent au sort leur compagne pour la soirée, ou plus si affinité.
    Comme dit précédemment, le bouc était le symbole de la luxure et de tous les plaisirs sexuels, mais pas seulement, il est également, dans la culture judéo-chrétienne, symbole de l’Antéchrist, assimilé au Diable. On retrouve aussi le bouc dans le personnage Baphomet qui est représenté par un être mi-homme mi-bouc.

    L’église contre-attaque

    La Saint-Valentin aurait été instaurée par l’Eglise pour contrecarrer ces fêtes païennes.
    Vers 498, le pape Gélase Ier fit alors une lettre au sénateur Andromaque, dans laquelle il dénonce les comportements immoraux liés aux Lupercales qui "célèbrent les démons pour écarter le mauvais sort".
    Cette lettre fut à l’origine de l’abolition de Lupercales au profit de la St Valentin.

    Saint-Valentin

    Saint patron des amoureux, Valentin était un prêtre qui s’était attiré les foudres de l’empereur Claude II. Ce dernier avait abolit le mariage, mais Valentin, ne reculant devant rien, continuait en secret de donner la bénédiction du mariage aux fiancés ; il fut arrêté, emprisonné et décapité.
    Avant d’être tué, Valentin redonna la vue à la fille de son geôlier. Valentin est mort en martyr, décapité le 14 février, il fut canonisé en l’honneur de son sacrifice pour l’amour plusieurs siècles après son décès...
    Ceci est le résumé d’une des légendes autour de la Saint-Valentin ; commerciale ou pas, le fait est qu’aujourd’hui il s’agit d’une belle fête, un jour dédié à l’amour… et ce n’a jamais fait de mal à personne.

    Bonne St-Valentin à Tous !

    Mots clés : Saint-Valentin


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online