La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Psycho


  • 9-05-2013

    La prise de parole en public, l’art de donner de la vie à son message !


    Cette activité ne peut se comprendre qu’en fonction d’un certain nombre de rapports que l’on entretient avec :

    - le langage,
    - soi-même,
    - les autres,
    - l’ensemble du monde extérieur.

    - 1 LE RAPPORT AU LANGAGE

    Toute langue a une structure particulière qui réagit sur la pensée elle-même. Tous les Francophones ont donc en commun un certain rapport au langage. Chacun entretient avec le langage une relation particulière en fonction de ce qu’il représente pour lui sur le plan affectif .Il peut être associé à de bons ou de mauvais souvenirs [familiaux, scolaires, professionnels...]. Il peut être vécu comme un instrument permettant d’avoir un certain ascendant sur les autres ou au contraire permettant aux autres de vous dominer. Ainsi le rapport que l’on entretient avec le langage est en relation avec l’image que l’on se fait de l’autorité et même de la structure sociale tout entière.

    - 2 LE RAPPORT A SOI-MEME

    On ne parle qu’en fonction de ce que l’on est soi-même et de la façon dont on se perçoit. Ex. : Une personne plus extravertie parlera fort et fera beaucoup de gestes.

    Une personne plus introvertie parlera plus posément d’une voix plus faible et plus sourde et fera peu de gestes. On s’utilise aussi soi-même comme instrument : l’expression orale peut être considérée comme une technique instrumentale.
    - le corps
    - la voix
    - les gestes
    - les postures sont les instruments par lesquels on s’extériorise.

    Les principales difficultés que l’on rencontre résident dans l’image infériorisée que l’on peut avoir de soi.

    - 3 LE RAPPORT AUX AUTRES La façon dont on s’exprime dépend de la façon dont on perçoit l’autre et en particulier au travers des statuts et des rôles. Ainsi on ne parle pas de la même façon à :

    - un frère, une mère
    - un supérieur hiérarchique

    Si nous avons l’impression que les autres nous sont supérieurs, qu’ils nous jugent, notre façon de nous exprimer en sera affectée. La principale difficulté là aussi réside dans la façon dont on imagine que les autres nous perçoivent.

    On pourrait croire aussi parfois que les autres nous sont supérieurs, qu’ils expriment mieux que nous-mêmes ce que nous voudrions dire.

    - 4 LE RAPPORT AU MONDE EXTERIEUR Nous sommes insérés dans des structures économiques, politiques et sociales qui nous influencent et avec lesquelles nous entretenons certaines relations de type :

    - accord,
    - acceptation,
    - compromis,
    - négociation,
    - refus,
    - révolte. Ce type de relation influe fortement sur notre mode de communication.

    Source internet – ELITE COACHING Vous souhaitez participer à nos ateliers pratiques de prises de parole en public, contactez-nous 0596 53 77 95 – 0696 29 50 28

    Mots clés : psycho


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online