La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Santé


  • 16-05-2013

    Le Bain dérivatif, une technique très efficace pour notre Bien-être


    Le Bain Dérivatif est une technique qui consiste à combiner l’action de la fraîcheur à celle de la friction dans les deux plis inguinaux et sur le périnée dans le but de faire vibrer, rendre motiles les intestins et l’ensemble du fascia.

    Cette fraîcheur entraine la motilité du fascia et de l’intestin provocant l’expulsion des selles, mais aussi le déplacement, le cheminement dans tout le corps des graisses issues de la digestion.

    Les graisses fluides, dites brunes, sont indispensables pour la protection contre la chaleur et le froid, l’énergie, les réserves, la fonction hormonale, le transport des cellules souches adultes capables de réparer tous nos tissus, et enfin deux fonctions de nettoyage.

    Les graisses épaisses (jaunes et blanches floconneuses) sont des graisses de mauvaise qualité dues à des aliments dénaturés et à une mauvaise mastication. On les trouve essentiellement chez les animaux (et les humains !) d’élevage. Elles doivent être expulsées par les graisses fluides.

    Durant cent ans, et selon ce que décrivait Louis Kuhne, le Bain Dérivatif a été strictement observé comme une technique de nettoyage interne du corps. Nous commençons à comprendre comment se déplacent nos graisses, à quoi elles servent, comment les faire circuler.

    Cette circulation continue des graisses permet l’évacuation à la vitesse où elles entrent dans le corps par la digestion. Elle permet aussi aux graisses fluides, dites brunes, de chasser les graisses épaisses qui déforment la silhouette, et de remplir, au moins, huit fonctions qui sont en sommeil lorsque le fascia ne travaille pas.

    Le Bain Dérivatif est connu depuis des milliers d’années en Chine, il est pratiqué depuis toujours en Nouvelle-Guinée, … et il est pratiqué en France par des centaines de milliers de personnes. Monsieur Henri-Charles Geffroy de La Vie Claire et Monsieur Raymond Dextreit le tenaient en haute estime. Il est recommandé par de nombreux hygiénistes et de plus en plus conseillé par des médecins. Le Docteur Plisnier, auteur de La santé Libre, aux éditions Ambre 2001, y consacre trois pages.

    Bien sûr, les effets du Bain Dérivatif sont très nombreux. Ils font partir en premier lieu les mauvaises graisses, épaisses, qui se trouvent directement sous la peau. Mais ils aident aussi les personnes trop maigres à nourrir correctement les muscles, à densifier les os. Ils aident sans conteste à la régénérescence de l’organisme.

    - Comment se pratique le bain dérivatif ?

    Les deux éléments constitutifs de cette pratique sont la friction et le refroidissement.

    La pratique du bain dérivatif consiste à rafraîchir avec de l’eau, la partie la plus basse des 2 plis de l’aine au niveau de l’entrejambe, de chaque côté (chez l’homme comme chez la femme). Pour cela, on prend un gant de toilette ou une éponge que l’on fait glisser en douceur après l’avoir trempé dans l’eau fraîche, en un geste continu de va-et-vient entre l’eau et la zone concernée qui part du pubis et rejoint l’anus. Tout le reste du corps doit être couvert chaudement.

    La séance standard dure 10 minutes (15 minutes quand on pèse plus de 70 kg), mais peut se prolonger 1/2 heure.

    Astuces : Certains mettent des glaçons dans un gant et frotte le long de l’aine.

    Source France GUILLAIN – ELITE COACHING

    Mots clés : Santé


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online