La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Kréyol

    Titim du mercredi : à vous de jouer !

  • Actualités

    Séminaire enseigner les langues vivantes étrangères et régionales

  • Découvrir

    Enveloppe moi : l’art et la nature s’invitent dans vos correspondances

  • Actualités

    RENCONTRE LISE-LETCHIMY. Entre courtoisie et fermeté

  • Kréyol

    Titim du mercredi : à vous de jouer !

  • Ecologie

    Opération Pays Propre

  • Actualités

    Spectacle de danse : Blues Ecarlate un propos chorégraphique sur la femme caribéenne

  • Actualités économiques

    82% des salariés ont une bonne opinion de leur entreprise

  • Annuaire

    AIMABLES SERVICES

  • Actualités

    Talents des cités : Rose-Hélène Morville lauréate catégorie émergence

  • Ecologie

    J’en fais quoi de mon huile de friture ?

  • Cuisine

    Gâteau à la farine de manioc

Culture


  • 21-02-2013

    Le Jeûne, entre spiritualité et thérapie


    Déjà une semaine s’est écoulée depuis la fin du carnaval, et pour un grand nombre de catholiques, le mercredi des cendre a marqué le début du Carême avec sa période de jeûne.

    Si pour la religion catholique le jeûne constitue un geste de pénitence, pour d’autres, il est considéré comme une nouvelle thérapie.

    Voyons d’un peu plus près les tendances autour de la pratique du jeûne.

    Bonne lecture !

    Le carême, jeûne alimentaire ou un plaisir

    "Dans la religion catholique, le jeûne a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole". Il n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l’aumône.

    Selon le Can.1251, code de droit canonique, "L’abstinence de viande ou d’une autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des Evêques, sera observée chaque Vendredi de l’année, à moins qu’il ne tombe l’un des jours marqués comme solennité ; mais l’abstinence et le jeûne seront observés le Mercredi des Cendres et le vendredi de la Passion et de la Mort de Jésus Christ."

    Le carême s’est constitué comme temps de pénitence au IV° siècle, l’obligation du jeûne était très rigoureuse : un seul repas le soir sans viande, ni oeuf, ni laitage, ni vin. Il s’est progressivement adouci.

    Depuis 1949, le jeûne de carême est limité à deux jours, le mercredi des cendres et le vendredi saint. L’église n’ordonne de jeûner que 2 fois l’an. Si on prend un repas à midi, on ne prend qu’une légère collation le soir.

    Mais le jeûne n’est pas qu’alimentaire, Jeûner c’est aussi se priver momentanément de quelque chose qui nous est nécessaire ou très agréable pour se donner le temps de retrouver l’essentiel.

    Le jeûne thérapeutique : utile ou dangereux ?

    Diffusé sur Arté en 2011, le documentaire français " Le jeûne, une nouvelle thérapie ?" réalisé par Sylvie Gilman et Thierry Vincent de Lestrade, a ébranlé un grand nombre d’adepte du jeûne.

    En effet, il démontre qu’un grand nombre de maladies pourraient être soignées grâce au jeûne thérapeutique.

    Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent cette piste.

    Au sanatorium de Goriachinsk dans la plaine sibérienne, réputé pour sa source d’eau chaude, est connu pour son centre de jeûne, créé en 1995.

    Atteints d’asthme, de diabète, de rhumatisme, d’allergie… les patients, très encadrés, n’ingurgitent rien à part de l’eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d’acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures.

    Toutes ces techniques sont bien évidemment encadrées, donc attention aux dérives et concernent des périodes de courtes durée. Lorsqu’il est prolongé, il provoque rapidement une dénutrition à l’origine d’une perte de masse musculaire : non seulement aucune protéine n’est apportée par alimentation, mais l’organisme "brûle" les muscles pour survivre.

    De plus, le fait de jeûner expose forcément l’organisme à des carences en vitamines et minéraux. Un déficit qui peut exposer à de nombreux troubles.

    Le jeune pour maigrir

    Dernière nouveauté dans les pays occidentaux : le jeune pour maigrir.

    Eh oui ! ne plus manger pour perdre du poids c’est plutôt tendance.

    Des semaines « rando diet » fleurissent même un peu partout, proposant aux intéressés différentes formules. Certaines, plutôt extrêmes, n’autorisent qu’à boire de l’eau. D’autres, moins contraignantes, autorisent la prise de jus de légumes ou de bouillons. Les durées sont variables, allant d’une journée ou plusieurs jours.

    Mais concrètement il est plutôt illusoire de croire que jeûner permet de maigrir. Il est évident que s’arrêter de manger logiquement entraînera une perte de poids, mais si l’alimentation n’est pas équilibrée au moment de reprendre, il est clair que ce sera un "retour à la case départ" ! Pire, jeûner pourrait même s’avérer dangereux, pour des personnes présentant des troubles du rythme cardiaque.

    La réponse se cacherait donc ailleurs. Il faut « une gestion de repas équilibrés, associée à une activité physique régulière ». La seule recette à suivre pour perdre du poids.

    Donc pratiquer le jeûne dans le cadre religieux ou encore comme thérapie peut s’avérer bénéfique pour le corps, mais attention aux dérives !

    Voilà c’est tout pour aujourd’hui...Bonne journée



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online