La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Conseils et infos TPE


  • 11-04-2013

    Le logigramme, un outil précieux pour mieux communiquer sur vos process


    Le logigramme est une illustration, sous forme de réseau de symboles, d’un processus de décision ou de transformation.

    Il permet de faire ressortir les étapes, les décisions-clés et les cheminements alternatifs d’un processus.

    - Les étapes de sa réalisation incluent :

    1. La collecte de renseignements,comme des manuels de procédure, des descriptions de tâches ou des données tirées d’observations du processus en cause ;

    - 2. L’identification des acteurs, c’est-à-dire les individus, les groupes d’individus ou les systèmes (particulièrement les systèmes d’information) qui effectuent les divers types de tâches ou de prestations de services du processus ;

    - 3. L’identification des activités du processus par un verbe et un complément (ex : remplir le bon de commande). On devrait généralement retrouver de 10 à 50 activités, qui peuvent être regroupées en phases successives ;

    - 4. L’établissement d’un consensus sur les symboles à utiliser. Utilisez un ensemble de symboles simples, que tous peuvent comprendre.

    - 5. Le tracé du logigramme, en y indiquant particulièrement tous les points de décision importants ; modifiez-le au besoin pour qu’il demeure clair ; évitez notamment que les lignes se recoupent et segmentez-le si nécessaire sur plusieurs pages en liant les points de départ et d’arrivée ;

    - 6. La vérification du logigramme, en s’assurant notamment que tous les cheminements principaux sont couverts et complets et que les points de départ et d’arrivée du processus sont précis. Soumettez-le à des participants au processus pour vous assurer d’une part qu’il est exact, d’autre part qu’il est clair et facilement compréhensible ;

    - 7. L’analyse du logigramme, pour identifier les procédures qui sont floues, non respectées, dédoublées, etc. Cherchez-y les occasions de simplifier le processus.

    - 8. La documentation du logigramme pour qu’il puisse être compris par tous et pour en faciliter la mise à jour. Cette documentation inclut au minimum une description de chacune des activités effectuées. Elle peut être sous forme de texte libre ou reposer sur des

    ELITE COACHING Source internet

    Mots clés : Chef d’entreprise


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online