La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Créateurs de richesses

    MPS, un nouveau venu sur le marché du marquage et de la signalétique.

  • Nord

    Les recettes d’antan de FARIBA

  • Kréyol

    Atelier d’étude du créole martiniquais

  • Psycho

    Renforcer l’estime de soi

  • Evenements culturels

    SousLeGround Slam 2013

  • Psycho

    Tout comportement a un sens, le saviez-vous ?

  • Evenements culturels

    Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

  • Evenements culturels

    Journées du Patrimoine à Fort-de-France

  • Infoconso

    NOUVEAU : Le sirop "COEUR DE MABI"

  • Santé

    Semaine de sensibilisation aux risques lies au surpoids et a l’obésité : Mieux-être et mieux vivre

  • Bien-être

    Prendre soin de ses pieds naturellement

  • Nutrition

    La Banane Plantain

Santé


  • 8-09-2011

    Les bienfaits du lait remis en cause

    Le lait de vache et ses dérivés ont longtemps été considérés comme indispensables à une alimentation équilibrée. Aujourd’hui ils sont plutôt soupçonnés de porter atteinte à la santé et font l’objet d’une plus grande attention des scientifiques et médecins.

    Il est recommandé de consommer 3 à 4 produits laitiers par jour selon l’agence nationale de sécurité sanitaires (ANES) pour un apport suffisant en calcium. Il est conseillé d’en consommer car il permet de faire baisser la tension et protégerait de certaines infections.

    Or ces allégations sont de plus en plus remises en cause par les scientifiques qui estiment que la consommation excessive de produits laitiers n’est pas sans conséquences sur certains troubles de la santé.

    Le lait de vache, pas si bon pour les os.

    Selon l’auteur Thierry Souccar qui a publié en 2008 un ouvrage "Lait mensonge et propagande", l’industrie laitière représente près de 20 milliards d’euros par an de chiffres d’affaires, un lobbying qui explique les recommandations des institutions pour pousser à la consommation.

    Or, de nombreuses études démontrent par exemple que" le calcium laitier ne réduit pas les risques d’ostéoporose car les protéines animales présentes dans le lait ne lui permettent pas de se fixer correctement". l’OMS appelle cela le "paradoxe du calcium".

    Selon le Pr Henry Joyeux, chirurgien oncologue, spécialiste des relations entre l’alimentation et cancer "la consommation de 3 à 4 produits laitiers par jour est une aberration". Consommer du lait végétal permet de fixer 75% du calcium contre 40% pour le lait d’origine animale. Autre aberration, le calcium animal aurait été mis en cause dans l’apparition de cancer de la prostate.

    Les premiers troubles chez les bébés.

    Les maladies ORL ont mis la puce à l’oreille des médecins. Otite, rhinopharyngite, bronchiolite, récurrentes chez le tout-petit, sont trop souvent expliquées par la contagion inévitable dans les crèches pour enfants alors qu’elles trouveraient une autre explication dans le passage du lait maternel au lait de vache « maternisé », provoquant une mucosité excessive.

    Diarrhées, régurgitations, coliques, eczéma, boutons, inflammations de la peau sont également le lot de beaucoup de très jeunes enfants.

    Les allergies et intolérances en augmentation

    Toujours selon Thierry Souccar, la consommation de lait a chuté en France notamment à cause du nombre grandissant d’allergies et d’intolérances. Selon ce dernier rien d’étonnant, "l’homme est le seul mammifère à boire du lait que ne lui est pas destiné. Résultat : les protéines animales provoquent des allergies et le sucre, le lactose est mal toléré par 75% de la population mondiale."

    Alors le lait bon ou mauvais ?

    Surtout pas de panique ! Tout est une question d’équilibre alimentaire. Il ne s’agit pas de se sevrer totalement des produits laitiers, mais de les remplacer avantageusement par d’autres aliments, tout aussi riches en calcium et en protéines digestes. Fruits secs, légumes et légumineuses. Le fromage de brebis offrirait beaucoup moins d’inconvénients, tout comme le lait de chèvre plus facile à digérer.

    Le mieux, si vous souffrez de troubles de santé, quels qu’ils soient, c’est encore d’essayer sur quelques semaines un régime sans apport de produits laitiers, sans oublier de compenser par des substituts riches en calcium et en protéines (lait de soja, poissons, persil, légumineuses...).

    sources : suite101.fr/Livre Thierry Souccar auteur du livre "Lait, mensonge et propagande"

    Mots clés : alimentation


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online