La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Ecologie


  • 22-04-2010

    Les légumineuses : un intérêt nutritionnel et un atout écologique

    Les légumineuses ces petites graines à réhabiliter pour leur faible coût, leur intérêt nutritionnel et leur atout écologique !

    Ce sont des plantes de la famille des papilionacées produisant des fruits sous forme de gousses renfermant des graines comestibles. On les appelle plus couramment légumes secs et ce sont : les lentilles, les pois cassés, les pois chiches, le soja, les fèves et les haricots secs.

    Elles ont toujours été considérées comme les aliments du peuple. En Europe et dans les pays industrialisés, leur consommation a chuté depuis une cinquantaine d’années : 5 g par jour et par habitant aujourd’hui contre 50 par jour par habitant au 19°siècle.

    Les légumineuses occupent une belle place dans la Cuisine Bio en apportant des protéines végétales qui complètent celles fournies par les céréales.

    Depuis fort longtemps des populations entières l’ont bien compris et des plats végétariens du monde entier associent céréales et légumineuses.

    En Inde, elles sont utilisées dans des plats traditionnels : riz et lentilles ; En Afrique du Nord :couscous et pois chiches et enfin en Amérique latine : haricots rouges et maïs.

    Accusées trop souvent d’être difficile à digérer, et de provoquer ballonnements et flatulences, il convient alors d’apprendre à les cuisiner pour éviter ces désagréments et pouvoir ainsi profiter sur votre table des plats végétariens délicieux aux saveurs venues d’ailleurs !

    Prochain atelier de cuisine sur les légumineuses avec Carnets de cuisine : vendredi 14 mai à 17 h

    Mariannick Jeannot



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online