La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Actualités

    Emeline MICHEL en concert au CMAC

  • Annuaire

    LES HOMMES DE PIERRE

  • Kréyol

    Titim du mercredi : à vous de jouer !

  • Actualités

    Séminaire enseigner les langues vivantes étrangères et régionales

  • Découvrir

    Enveloppe moi : l’art et la nature s’invitent dans vos correspondances

  • Actualités

    RENCONTRE LISE-LETCHIMY. Entre courtoisie et fermeté

  • Kréyol

    Titim du mercredi : à vous de jouer !

  • Ecologie

    Opération Pays Propre

  • Actualités

    Spectacle de danse : Blues Ecarlate un propos chorégraphique sur la femme caribéenne

  • Actualités économiques

    82% des salariés ont une bonne opinion de leur entreprise

  • Annuaire

    AIMABLES SERVICES

  • Actualités

    Talents des cités : Rose-Hélène Morville lauréate catégorie émergence

Culture


  • 28-08-2014

    Littérature au quotidien : Les chroniques littéraires d’André Lucrèce


    Un livre peut marquer une vie. Il peut certes divertir, mais il peut tout aussi être l’instrument d’une éducation courante et aider à la réalisation d’une vocation. Le livre n’est donc pas un objet anodin, et c’est sans doute pour cela que les chroniques littéraires d’André LUCRECE, désormais intitulées Littérature au quotidien sont à ce point attendues chaque jour par un public fidèle d’auditeurs passionnés par les livres et la littérature.

    On s’est beaucoup interrogé afin de savoir si les nouveaux media – la télévision, internet, le numérique, l’information en continu – ne remettraient pas en cause le livre et la relation particulière, établie par celui-ci, entre l’écrivain et le lecteur.

    On constate aujourd’hui qu’il n’en est rien. Le livre continue plus que jamais de vivre, y compris sous sa forme numérisée, qui peut être un moyen rapide de diffusion, notamment vers un continent comme l’Afrique. On connaît aussi le projet de Google de numériser des millions de livres, et les mutations technologiques nous réservent sans doute bien métamorphoses surprenantes qui affecteront le livre et la lecture. Même si certains lecteurs ont une sensibilité au papier, à la couverture, voir à l’odeur si particulière du livre dans sa version traditionnelle qu’ils diront irremplaçable.

    Baltazar Gracian, l’écrivain espagnol estimait de son côté que, pour l’honnête homme, « il n’est meilleur ni sensible privilège qu’un livre neuf chaque jour. » Un livre neuf chaque jour, c’est ce que présente en radio sur les ondes de Martinique Première André LUCRECE, du lundi au vendredi. Littérature au quotidien, toute en chroniques, constitue l’une des rares - sinon la seule - émissions de radio dédiées aux livres.

    Consacrées aux livres du monde entier, traitant de tous les genres, y compris la poésie, souvent la grande oubliée, ses chroniques ne négligent ni la littérature de jeunesse, ni les livres d’éveil destinés aux tous petits. Après avoir animé sur RFO, avec Ernest PÉPIN l’émission littéraire Le Compagnon de la vie, dès 1981, puis Mezza Voce, qui chaque mercredi recevait les auteurs, André LUCRECE n’a connu qu’une parenthèse en radio, c’était pour présenter en télévision l’émission mémorable L’Arbre à Palabres qui rendait compte en télévision de l’actualité littéraire de la Caraïbe.

    Dans Littérature au quotidien, cette nouvelle rentrée littéraire s’annonce fructueuse. Sont d’ores et déjà annoncés : le livre de Lionel Trani La Martinique napoléonienne, entre ségrégation, esclavage et intégration, un livre passionnant, le livre de François-Xavier Fauvelle sur L’histoire du Moyen-âge Africain, celui de l’auteur haïtien Dany Lafferière intitulé L’art presque perdu de ne rien faire, au titre prometteur, des textes poétiques d’Henri Michaux et bien d’autres titre encore.

    Les chroniques littéraires, très suivies par les auditeurs de Martinique Première, reprennent donc dès ce lundi 1er septembre avec le même horaire : 12 heures 28, pour être précis et pour le plus grand bonheur des amoureux de littérature.

    Mots clés : Actualité, livre, littérature


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online