La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Actualités


  • 8-10-2009

    Marie-Luce Penchard : VOYAGE EN TERRE DIFFICILE

    (France Antilles Guadeloupe) Principal objet de cette visite de deux jours et demi en Guadeloupe pour Marie-Luce Penchard : le suivi des accords du 4 mars. Sur les 102 mesures qui relèvent de la compétence de l’État, 71 ont été mises en oeuvre. La secrétaire d’État à l’Outremer vient faire le point avec le préfet Nicolas Desforges.

    Toutes les réunions de travail de la secrétaire d’État à l’Outre-mer lors de sa visite qui débute cet après-midi, se tiendront à huis clos. Hors caméras et micros.

    Le programme de Marie-Luce Penchard est serré. Il s’articule autour d’un mélange de rencontres sur le terrain et surtout de réunions en comités restreints. Huis clos avec le comité de suivi du RSTA. Huis clos avec le comité stratégique du logement social, après avoir visité des opérations de réhabilitation de l’habitat insalubre à Baie-Mahault (voir programme). Huis clos pour évoquer les accords du 4 mars (logements, prix, représentativité syndicale). Huis clos avec les maires. Huis clos avec les planteurs de cannes, les médecins libéraux... Élie Domota affirmait, hier à midi, qu’il n’avait reçu aucune invitation pour assister aux travaux de suivi des accords du 4 mars prévus demain à la préfecture.

    « Je ne suis pas là pour faire des débats télévisés mais des réunions de travail » a déclaré Mme Penchard, à la veille de son déplacement en Guadeloupe. Au grand dam d’Élie Domota, leader du LKP, qui souhaite un débat public, télévisé, pour faire toute la lumière sur l’avancée des accords pris le 4 mars « é di pèp la ke léta ka fè jè avè nou » . M. Domota trouve troublant que depuis le mois de mai le préfet « n’a jamais rien demandé au LKP » et qu’il n’a jamais été convié à aucune réunion, alors même que le Liyannaj est à l’origine de la plate-forme de revendications portant sur le pouvoir d’achat, les prix du carburant, la formation, la culture...

    Loin d’être une sinécure

    En fait, le LKP a bien été invité à la première réunion de suivi mais il n’a pas honoré ce rendez-vous. « Nous n’y sommes pas allés parce que rien n’avait été fait sur les dossiers. Nous avons dit au préfet « lorsque vous serez prêts et que vous présenterez des réalisations, nous viendrons » . Ce que nous avons fait la deuxième fois, lors de la réunion du comité de suivi. » La réunion a tourné court. Élie Domota justifie : « Quand nous avons interpellé le préfet sur certaines réponses du dossier présenté, il nous a dit que ce sont les réponses de l’État et qu’il n’avait rien d’autre à dire. »

    Aujourd’hui, les choses ont-elles évolué ? Oui, affirme le leader du LKP qui prend acte du courrier de la secrétaire d’État qui lui a été adressé le 1er octobre. « Nous apprécions qu’elle indique à présent que l’État est prêt, non seulement à examiner ce qui a déjà été fait, mais aussi de travailler sur les points qui posent problème. » Néanmoins, à travers la visite de Marie-Luce Penchard, le LKP y voit malice. « Elle vient pour faire pression sur les maires et leur dire de ne pas prendre position en notre faveur... Cela ne nous étonne pas. C’est une pratique d’État autocratique. »

    Ce déplacement en Guadeloupe, sur ses terres, est loin d’être une sinécure pour Marie-Luce Penchard, qui n’a programmé aucune rencontre avec les présidents Lurel et Gillot. Elle sera tenue de clarifier les engagements du gouvernement, notamment sur les épineux problèmes de la transparence sur le prix de l’essence et de l’accord Bino...

    Martin T. Laventure France-Antilles Guadeloupe 08.10.2009



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online