La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Evenements culturels


  • 24-01-2013

    "Marie TUDOR" de Victor Hugo au théâtre Aimé Césaire

    Une Reine, une femme, déchirée entre l’amour et la haine, le pardon et la vengeance, la fidélité et la trahison. Le drame passionnel de Victor Hugo vous est présenté par la compagnie 13 & LEVANTI Production au Théâtre Aimé Césaire :

    les 23, 24, 25 et 26 janvier à 19h30 Une mise en scène de Pascal Faber, assisté de Sophie Lepionnier

    Le texte de Hugo, subtilement raccourci, ne subit aucun dommage dans cette opération. En revanche, Pascal Faber s’est très largement affranchi des nombreuses didascalies et indications scéniques hugoliennes pour en tirer une mise en scène sobre, intelligente, efficace, et toujours respectueuse de l’esprit de la pièce. Un plateau entièrement noir, sans décor hormis quelques accessoires (un banc, un tapis, une chaise, deux tentures), suffisent, avec l’aide de fumigènes et de lumières bien pensées, à suggérer tous les lieux où se déroule l’intrigue. Les costumes, à la fois anachroniques et élégants, sont d’une excellente facture, et, comme la scénographie, n’ancrent l’action dans aucune époque particulière, servant l’universalité du propos.

    - La pièce :

    Simon Renard, chargé d’organiser le mariage politique de l’Angleterre et de l’Espagne, va utiliser l’amour passionné d’un homme du peuple et la jalousie maladive d’une reine pour tendre un piège au favori dont le sacrifice est exigé par la raison d’État.

    La pièce s’ouvre sur un lord anglais déclarant "Il faut que ce damné italien ait ensorcelé la reine" et se termine sur Simon Renard, légat impérial représentant le prince d’Espagne, proclamant "J’ai sauvé la reine et l’Angleterre" Entre ces deux phrases, tout au long des trois journées qui constituent ce drame populaire, nous assistons à la chute programmée, méthodique, presque mathématique de Fabiano Fabiani, favori et amant de la reine qui cristallise toutes les haines. Au drame amoureux se superpose alors une tragédie où le véritable enjeu est la prise de pouvoir, où les rancœurs privées servent un dessein politique, où un homme, au demeurant condamnable, est exécuté pour un crime qu’il n’a pas commis.

    - Distribution :

    - MARIE TUDOR : Florence Cabaret ou Séverine Cojannot

    - JANE TALBOT : Flore Vannier-Moreau ou Florence Le Corre

    - GILBERT : Pierre Azéma

    - FABIANO FABIANI : Frédéric Jeannot

    - SIMON RENARD : Sacha Petronijevic ou JeanTom

    - LORD CHANDOS / UN JUIF : Pascal Guignard ou Stéphane Dauch



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online