La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Psycho


  • 30-01-2014

    Se préparer à la retraite, et si on en parlait !


    On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher de devenir vieux. » Henri MATISSE

    De plus en plus d’individus se préoccupent de préparer leur retraite en investissant leur argent dans des produits financiers qui les mettront à l’abri du besoin. Il est tout aussi important de se préparer psychologiquement à cette période de transition et parfois de crise afin de pouvoir vieillir en beauté.

    Vous rappelez-vous avoir entendu un enfant affirmer avec candeur et naïveté : « Moi, je n’en aurai pas de crise d’adolescence » lorsqu’il assiste étonné aux soubresauts dans l’humeur de ses jeunes aînés de 13, 14 ou 15 ans ? Et vous, parents, de sourire et de parfois croiser les doigts en soupirant, sachant que rien ne peut empêcher un enfant de grandir, de chercher son autonomie et son identité, et de se détacher parfois maladroitement de l’emprise parentale.

    Il en va de même pour les autres passages de la vie qui tous ne revêtent pas, bien sûr, autant d’effets spectaculaires et d’intensité pour les autres, mais qu’on ne peut éviter.

    La crise de la quarantaine et l’âge de la retraite ne vont pas sans soulever d’importantes prises de conscience chez la grande majorité d’entre nous : remises en question profondes de sa vie personnelle, familiale, professionnelle ; amoindrissement des capacités physiques, parfois de la santé ; flétrissement graduel de la beauté selon les critères de notre époque ; changements dans les valeurs, les choix, les relations avec les autres, etc.

    S’apprêter à vieillir et le faire dans l’harmonie nécessitent, donc une sorte de préparation, un apprivoisement qui est beaucoup plus difficile à réaliser qu’on ne le croit généralement.

    Se préparer à une crise n’empêche ni l’avènement de la crise, ni la perte d’énergie psychique qui l’accompagne. Lorsqu’on est dans une période où tout va bien, lorsqu’on est jeune, en santé et au travail, il est facile d’imaginer à l’avance une attitude positive face à un événement. On oublie parfois alors de prévoir l’imprévisible : les sentiments dépressifs, la fatigue, le stress, l’épuisement, qui tous peuvent modifier l’attitude la plus positive le moment venu. Si on a déjà connu de ces épisodes, on a souvent oublié leur acuité et leur effet démobilisant qui laisseront parfois un sentiment d’impuissance temporaire.

    Et que dire du pire des cas, celui où on n’aura pas du tout envisagé ces étapes du vieillissement, ni préparé de scénario pour accepter de vieillir et se préparer à le faire en beauté. Rappelons-nous l’enfant qui croit fermement qu’il ne fera pas souffrir ou s’inquiéter ses parents comme son grand frère ou sa grande soeur, et qui le fera tout de même, non par manque d’amour, mais plutôt porté par ce débordement d’énergie inconnue et nécessaire à son mûrissement.

    Source Internet

    Fabienne GIBOYAU ELITE COACHING

    Mots clés : psycho


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online