La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Santé

    Pratiquer une activité physique quotidienne

  • Cuisine

    Gâteau à la farine de manioc

  • Actualités

    Un prêt de 20 millions d’euros de l’Agence française de développement

  • Cuisine

    Rôti d’agneau aux pruneaux et au rhum vieux

  • Nutrition

    Le cacao

  • Actualités

    Initiation à l’astronomie ce vendredi 30 mai 2014

  • Actualités

    Le cirque de Shangai en Martinique

  • Actualités

    Atelier Développement du Quotient Emotionnel avec Elite Coaching

  • Santé

    Le noni, contre les rhumatismes

  • Créateurs de richesses

    Vee, de l’humour plein les doigts !

  • Actualités

    Plages et Rivières propres 2009

  • Actualités

    C’est reparti pour un tour

Actualités


  • 10-08-2011

    Pierre Just Marny mis à la disposition de sa famille...

    Il était le plus ancien détenu de France. Pierre-Just Marny, 68 ans, s’est donné la mort en prison le 7 août 2011, après 48 années passées derrière les barreaux.

    Il a été retrouvé dans sa cellule, une corde de draps autour du cou, Une mort qui qui laisse bon nombre d’interrogations auprès de la population et de sa famille.

    Celui que l’on avait surnomé la "panthère noire", était devenu une figure emblématique de la Martinique après neuf jours de cavale durant lesquels il avait décidé de régler ses comptes avec ses anciens complices et tués trois personnes dont un enfant de deux ans, touchés par accident.

    Son arrestation déclenche trois jours de violentes émeutes populaires à Fort-de-France faisant un mort et 40 blessés. Le commerce de l’épicière qui aurait dénoncé Marny est saccagé, brulé et détruit.

    Emprisonné à Paris, il passera près de 32 ans en en unité psychiatrique spéciale à Montfavet (Vaucluse) avant d’être transféré en martinique en 2008.

    Marny, espérait une libération à son retour, mais en vain. En dépit de ses nombreuses demandes et pétitions de la population, il n’obtiendra qu’en juin 2010 une libération conditionnelle où il pourra ainsi voir ses frères et ses soeurs et se baigner à Lourdes à Saint-Joseph sous esortes policière.

    Selon la quotidien france Antilles, "le corps de Marny a été mis à la disposition de sa famille pour procéder aux funérailles. Mais, sans les premières conclusions du rapport de l’autopsie réalisée lundi et une copie de la lettre laissée par Pierre-Just Marny dans sa cellule, la famille ne fera rien. "

    La famille a décidé de porter plainte contre X pour « recherche des causes de la mort ». Cette plainte a pour but d’obtenir l’ensemble des informations qui entourent la mort du plus vieux détenu de France.

    Pour l’heure, la dernière lettre du détenu n’a toujours pas été communiquée par les autorités.

    Funéraille de Pierre Juste MARNY

    Une veillée aura lieu vendredi soir au funérarium de La Joyau et l’enterrement se fera samedi à l’église de Schoelcher.

    Mots clés : Actualité


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online