La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Créateurs de richesses


  • 30-06-2011

    Préserver son capital « santé » passe par une éducation alimentaire

    L’alimentation joue un rôle essentiel sur notre santé mais également dans la prévention de l’obésité, des maladies cardiovasculaires, des cancers, de l’hypertension artérielle et du diabète. L’éducation alimentaire doit donc devenir une priorité au quotidien.

    Sylvia ELOIDIN, 32 ans en a fait son credo depuis 2009. Docteur en sociologie de l’alimentation, spécialiste de la promotion de la santé, prévention et éducation alimentaire, elle a créée O’CEAM – Observatoire et centre d’éducation alimentaire martiniquais, organisme de formation où elle exerce des fonctions de Consultante-Formatrice dont l’objectif est de proposer des ateliers d’éducation alimentaire aux entreprises et aux particuliers pour apprendre à manger équilibré et varié.

    Après un bac scientifique spécialité biologie, Sylvia ELOIDIN passionnée de nutrition décide de poursuivre ses études dans le domaine de la diététique, diplôme qu’elle obtient haut la main. Mais elle prend conscience que ce domaine s’adresse majoritairement au niveau curatif (dans les hôpitaux) ou palliatif (régimes restrictifs pour maigrir), il lui faut donc affiner sa formation pour pouvoir apporter de véritables réponses aux problèmes qui touchent notre société, souvent liés à une alimentation déséquilibrée et anarchique. C’est ainsi qu’elle poursuit ses études pour obtenir un master II spécialisée dans l’éducation, la prévention de notre capital santé. En effet, notre mode de vie a considérablement évolué au même rythme que notre alimentation et bien évidemment l’hygiène de vie s’est altérée. La Martinique n’échappe pas à ces mutations, la restauration rapide prend une place importante et envoie aux oubliettes les réflexes alimentaires qui pourraient éviter bon nombre de maladies précitées. Rappelons que les maladies cardiovasculaires et les cancers sont les premières causes de mortalités en Martinique.

    Sensibilisée à la diététique par des parents soucieux de l’alimentation, Sylvia ELOIDIN baigne depuis son enfance dans cet environnement et se rend compte que la situation est de plus en plus critique sur notre île. Un adulte sur deux souffre de surpoids, un enfant sur quatre est en excès de poids, c’est donc tout naturellement qu’elle achève son cursus et obtient son doctorat en sociologie de l’alimentation avec une thèse sur les mutations de l’alimentation des étudiants migrants antillais (martiniquais et guadeloupéens) en France ; puis elle revient aussitôt s’installer au pays.

    En créant en janvier sa société O’CEAM, Sylvia ELOIDIN, souhaite impulser une nouvelle donne dans le nuage d’informations divulguées autour de l’alimentation. Plutôt que de rechercher tous les régimes possibles et imaginables, il est préférable de prévenir et d’encourager l’éducation alimentaire selon elle, afin de diffuser les principes d’un bon équilibre de vie, le plaisir de manger sainement au travers ses formations qu’elle dispense aux entreprises et aux particuliers.

    Nos produits locaux contrairement aux idées reçues, ont également leur place dans une alimentation équilibrée et saine, c’est pour cette raison que Sylvia s’attache à les inclure dans ses formations, puisqu’ils sont parfaitement adaptés à un bon équilibre alimentaire.

    Manger doit rester un plaisir en plus d’une nécessité, retrouver nos repères alimentaires ce sera désormais le cheval de bataille de cette toute nouvelle jeune créatrice, qui nous en sommes sûres saura très vite convaincre bon nombre de martiniquais sur la nécessité de l’éducation alimentaire pour préserver son capital santé  !

    Sylvia propose aux particuliers, en juillet notamment, des formations sous forme d’ateliers d’éducation alimentaire, soyeux nombreux !

    ATELIERS :

    mercredi 10 août, samedi 13 août, mercredi 24 août samedi 27 août : la journée ou la matinée (Fort-de-France ou Lamentin).

    - Contact OCEAM/ Sylvia ELOIDIN Cell.  : 0696 97 12 09 Email  : syl_eloidin.diet@hotmail.fr



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online