La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Evenements culturels

    « Histoire de l’art de la table du 18ème siècle à nos jours »

  • Actualités

    Hommage à Bérard BOURDON

  • Psycho

    La prise de parole en public, l’art de donner de la vie à son message !

  • Actualités

    28 Oktob, jounen kréyol oliwon latè sur Radio apal

  • Ecologie

    RDV Ekoclap - mars 2012

  • Conseils et infos TPE

    Avoir plusieurs PC sur un seul PC, c’est possible !

  • Actualités

    Les emplois du golf devraient être préservés

  • Ecologie

    Lave ta voiture et préserve la nature !

  • Ecologie

    Campagne « Plages et Rivières propres » 2012.

  • Evenements culturels

    Concours de poésie en langue créole de la Caraïbe 2013

  • Psycho

    Le Stress, qu’est-ce que c’est au juste ?

  • Actualités

    "VIVRE" remporte le "FEMI dans les murs" en Gaudeloupe

Cuisine


  • 2-05-2013

    Soul food...Ti nains, morue et oignons marinés


    Le ti-nain-morue est le plat le plus typique de la cuisine antillaise et pour tout vous dire, je ne connais pas un martiniquais qui n’en mange pas avec nostalgie...car il y a souvent le souvenir d’une mamie ou d’une maman associée à ce plat.

    Longtemps considéré comme le "plat du pauvre", le ti-nain-morue constituait l’unique repas des coupeurs de canne, pêcheurs et autres travailleurs de la terre. A l’origine, il s’agissait d’une façon simple et très peu couteuse d’accommoder les bananes vertes. Cuites à l’eau avec un morceau de morue, on les servait arrosées d’un peu d’huile. Aujourd’hui on agrémente ce plat d’oignons marinés et les tranches de morues sont bien plus généreuses.

    Même à Bordeaux, je n’ai jamais cessé d’en manger. Avec mes amis exilés, nous aimions organiser des dimanches-ti-nain-morue à la maison. Nous ne trouvions pas les vrais ti-nains, longs et fins qui sont en fait des bananes-fruits (celles que vous trouvez sur vos étales) encore vertes. Nous nous contentions donc de bananes plantains bien vertes, dont le goût diffère mais qui restent bien bonnes. Si vous avez envie d’une vraie tranche d’authenticité antillaise, ce plat traditionnel est pour vous. Comme on dit chez moi sé an vié kannanri ou ka fè bon soup’ !

    Ti nains, morue et oignons marinés

    - Préparation : 20 minutes
    - Cuisson : 20 à 30 minutes


    >

    - LES INGRÉDIENTS Pour 4 personnes

    - 500g de morue salée
    - 12 ti-nains (bananes vertes)
    - 5 gros oignons jaunes
    - 3 feuilles de bois dinde
    - 4 gousses d’ail
    - 4 piments doux
    - 1 citron
    - Thym
    - Huile de tournesol
    - Sel et Poivre

    - LA RECETTE

    • - Préparez la morue
    • Prenez soin de choisir des morceaux bien charnus.
    • - LA VEILLE : faites dessaler la morue dans un grand volume d’eau froide en y laissant tremper les morceaux -chair immergée- toute la nuit au minimum-. Changez deux fois l’eau durant le processus.
    • - Coupez la morue en morceaux de taille moyenne. Réservez un morceau pour la cuisson des ti-nains. Dans une casserole, disposez la morue, 2 feuilles de bois d’inde, 2 gousses d’ail. A feu moyen, portez à ébullition. Otez la morue dès le premier bouillon. Égouttez-la puis disposez-la dans le plat de service.

    - Préparez l’oignon mariné

    • Pelez les oignons puis coupez-les en rondelles. Dans une poêle, faites suer les oignons à feu doux, dans 5 CS d’huile environ.
    • Salez légèrement et poivrez. Ajoutez le thym et les piments doux finement ciselés. Faites revenir quelques minutes. Disposez les oignons encore chauds sur la morue.

    - Préparez les bananes

    • Fendez la peau des bananes dans leur longueur et disposez-les dans de l’eau citronnée pour qu’elle rende leur sève.
    • Coupez les têtes et pelez-les en prenant soin d’oter toutes les fibres.
    • Dans une casserole, disposez les bananes, 1 feuille de bois d’inde, 2 gousses d’ail pelés entières et le morceau de morue que vous aviez réservé au préalable.
    • Couvrez d’eau et laissez cuire à feu moyen durant 20 à 30 minutes environ, selon la taille et la qualité des bananes. Piquez les légumes pour vérifier la cuisson. Lorsqu’ils sont cuits, égouttez-les.

    -  Pour finir

    Disposez les bananes dans un plat de service, déposez les morceaux de morue par-dessus puis couvrez d’oignons marinés.

    Mon conseil  : Le ti-nain, morue est un plat qui se partage. Disposez donc simplement le plat sur la table et chacun se servira. Accompagnez-le d’une salade de concombre, d’un bel avocat et d’un piment antillais. Côté dessert, je vous recommande un bon sorbet au coco maison.

    - Mon accord met/vin : Vin blanc sec - Pessac Léognan, Entre-deux-Mer, Picpoul du Pinet

    Recette proposée par Prisca - ma cuisine créole

    Mots clés : Cuisine


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online