La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Actualités

    CARNAVAL à Fort-de-France : Informations Pratiques

  • Actualités

    Marché nocturne et nuit de Noël au Lamentin

  • Actualités

    La tempête Emily menace toujours la République Dominicaine et Haïti

  • Ecologie

    Dare to go zero, la téléréalité écolo

  • Evenements culturels

    Exposition de peinture "Péyi-la" de l’artiste Goodÿ

  • Santé

    Les foulées de la Santé

  • Evenements culturels

    Ecrire l’histoire contemporaine des Antillais

  • Actualités

    Les pesticides, un constat alarmant

  • Actualités

    Une comète visible à oeil nu ce week-end

  • Actualités

    REGIONALES. Serge Letchimy remporte le scrutin

  • Bien-être

    Une belle peau pour les fêtes !

  • Nutrition

    Prochain atelier nutrition : samedi 17 novembre

Actualités


  • 11-01-2010

    Un vote sans appel !

    Des chiffres qui parlent d’eux mêmes ! près de 56% de participation à cette élection.

    Mais c’est surtout un NON à 79,6% ! un chiffre auquel bien des élus ne s’attendaient pas.

    "Vote de la peur"

    Pour les partisans du "OUI" à l’article 74, il s’agit d’un vote de la peur.

    Pour Alfred MARIE JEANNE : "la seule perdante, c’est la Martinique. Est-ce la victoire d’un camp contre un autre ? Cette victoire est le salaire de la peur. C’est un manque à gagner dans la défense des intérêts propres (du pays)"

    Que s’est-il passé ?

    Bien des questions se posent maintenant. Comment expliquer un tel échec ? Les stratégies mises en place étaient-elles bonnes ?

    Selon Louis BOUTRIN, il s’agirait d’un manque de communication avec la population. Les partisans RDM&MIM n’ont pas réussi à convaincre. ou tout simplement il s’agit d’un refus clair et net de la population à changer de statut. Un refus de suivre uniquement les idées de leurs élus mais bel et bien de faire un choix en son âme et conscience.

    Une chose est sûr les Martiniquais ont dit NON à une évolution statutaire et nos élus devront composés avec ce désaveu.

    Pour Serge LETCHIMIY "Ce NON n’est pas un refus de la dignité et de la responsabilité. C’est le refus d’un simple numéro d’article dans une Constitution obsolète. C’est le rejet d’une conception des libertés locales qui, en ce 21eme siècle, et à l’heure de la mondialisation, est tout simplement inacceptable."

    Pour l’heure, reste une question à laquelle les martiniquais devront répondre. Devenir une collectivité unique. Là aussi les débats risquent d’être houleux et riches car nous serons certainement les précurseurs d’un modèle si le oui l’emporte.

    —  Résultats officiels en MARTINIQUE NON : 79,3% OUI : 20,7% Participation : 54,61%

    —  Résultats officiels en GUYANE NON : 69,8% OUI : 30,2% Participation : 48,16%



Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online