La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Actualités économiques


  • 26-09-2013

    Une couveuse pour les créateurs d’entreprise


    Au moment où de nombreux jeunes diplômés ou non, victimes du chômage, s’interrogent sur leur avenir, il semble opportun de leur rappeler qu’ils sont sources de richesses pour leur département et qu’ils peuvent par conséquent créer leur propre entreprise. En outre-mer, 1 jeune sur 2 voudrait monter sa propre entreprise. Mais beaucoup renoncent devant les difficultés rencontrées. La bonne nouvelle de cette semaine est la mise en place d’une couveuse d’entreprise. Elle permet de tester des activités portées par des jeunes de moins de 31 ans.


    Une couveuse pour les Antilles Guyane

    En 2012, le programme DOM création (développement du dispositif couveuse pour les jeunes d’outre-mer) a permis d’accueillir plus de 500 jeunes dans les territoires Guyane, Guadeloupe, Mayotte, Nouvelle Calédonie et la Réunion. 56 sont entrés dans la phase de test, répondant ainsi à l’objectif du programme qui consiste à stimuler et accompagner la création d’activité dans les territoires d’outre-mer. Il est donc temps pour la Martinique d’accompagner ses jeunes vers le monde entrepreneurial.


    C’est quoi une couveuse ?

    Les couveuses ont été créées pour permettre à des jeunes (demandeurs d’emplois ou autre) d’évaluer la viabilité de leur projet et de tester en situation réelle leur activité. Cela veut dire prospecter et développer sa clientèle, émettre des devis et des factures, vendre et acheter, vérifier le dynamisme d’un marché, faire de la publicité, ceci en toute légalité …avant de sauter le pas d’une vraie création d’entreprise. Une prise de risque souvent redoutée.

    Le porteur dont le projet a été validé, pourra à partir de la couveuse, bénéficier d’un d’un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE), et d’un "hébergement juridique c’est-à-dire un prêt de numéro SIRET". Il pourra ainsi exercer en toute légalité sans passer par la case création d’entreprise. Cette période d’une durée de 9 mois, lui permettra de se former, d’affiner ses idées et ses stratégies.

    Autre avantage, pendant la durée du CAPE ; il conserve son statut antérieur et ses droits sociaux ; il bénéficie en outre d’une assurance et d’une couverture en cas d’accident du travail.

    Ce dispositif couveuse d’entreprise, mérite d’être mis en exergue, car outre leurs qualités personnelles, la nouvelle génération d’entrepreneurs a bien souvent une approche innovante des affaires, une connaissance plus fine des secteurs porteurs.

    Aussi, à travers ce type de dispositif, nous espérons qu’ils seront nombreux bientôt à participer à notre économie et à partager comme nous, entrepreneurs actuels, cette idée de réussite avec ses propres moyens.


    Couveuse régionale Antilles-Guyane (CRAG) Sandra CEBAREC 0596 55 77 05 - 0696 45 02 02 Email : contact-bg-crag@orange.fr

    Dessins : Eric Grelet.

    JPEG - 66.2 ko
    Mots clés : TPE, entreprise


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online