Langue française : de la nécessité de nouvelles actions d’épuration linguistique

Fin août, une chocolaterie de la ville d’Auxerre offrait en vitrine le « Bamboula », biscuit chocolaté et « (...)

Lire la totalité de l'article C’est la rentrée au Sermac !

La rentrée scolaire est déjà passée, c’est maintenant au tour des activités culturelles et sportives de (...)

Lire la totalité de l'article
La bibliothèque Schoelcher mise à l’honneur

Pour la petite histoire... Construite en 1884 par l’architecte Henri Picq, la bibliothèque Schoelcher a été (...)

Lire la totalité de l'article Exposition “La pêche aux antilles”

Jusqu’au 31 août, le Centre de Découverte des Sciences de la Terre vous invite à découvrir la pêche à travers (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus

Actualités


  • 27-10-2011

    Zeb a fanm, Ti ponpon, Guérit-tout... bientôt reconnus pour leurs vertus médicinales


    Six plantes de la Martinique, six « rimèd razié » devraient bientôt être reconnus officiellement par la commission Nationale de pharmacopée (1 er trimestre 2012).

    Engagée par la Région Martinique au travers du Pôle Agroalimentaire Régional Martinique (PARM), et son réseau de partenaires, l’inscription pour instruction de plantes martiniquaises au tableau de la pharmacopée française avait pour objectif d’initier la reconnaissance publique des vertus médicinales des espèces végétales d’intérêt, et de favoriser leur valorisation économique par la production d’extraits pour des usages diversifiés.

    Cette démarche constitue une avancée concrète qui tend à favoriser la création de valeur ajoutée à partir des Plantes aromatiques et médicinales (PAM) en Martinique et la structuration de la filière.

    - Une démarche en trois étapes :

    - La première vise à établir un dossier bibliographique pour chacune des 1 5 plantes proposées, pour inscription en Pharmacopée et ce, dans une forme jugée nécessaire par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) pour soumission à la commission « plantes de la pharmacopée ». Cette première phase est aujourd’hui réalisée à 80% pour ces plantes dans le cadre de l’étude menée en 2009 par le PARM. Les aspects spécifiques réclamés par l’AFSSAPS seront établis lors de cette phase.

    - La deuxième vise à réaliser des tests de toxicité afin d’établir au cas par cas des dossiers bibliographiques.

    - Dans un dernier temps, des dossiers de monographie analytique seront élaborés à chaque fois que l’AFSSAPS le jugera nécessaire. Les frais associés à la démarche engagée auprès de l’AFSSAPS sont variables pour chaque plante de la liste proposée, cependant une enveloppe est fixée à 75 000 € pour la totalité des travaux sur 4 ans par l’ODEADOM qui finance 100% des dépenses relatives à cette action.


    - Listes des 6 plantes à l’étude :

    - Fleurit-Noël (Chromolaena odorata) : Anti-inflammatoire, antibactérien, effet cicatrisant et antimicrobien...

    -Makouza (Hyptis atrorubens) : Antifongique, antimicrobien... Ester fragile, herbe à lait (Polygala paniculata) : activités antalgique, fongicide, anti-nociceptive, gastro et neuro-protectrice...

    -Zeb a fanm (Ageratum conyzoides) : anti-inflammatoire, antibiotique, analgésique, hémostatique, cicatrisant, antiseptique...

    -Lanmwaz , Ti ponpon (Acalypha arvensis) : anti-infectueux, action topique...

    -Guérit-tout, Tabac diable (Pluchea carolinensis) : antimicrobien, antioxydant, anti-inflammatoire, antispasmodique

    Mots clés : Santé


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online