La "Nuit des Étoiles" du CDSA

Pour la traditionnelle « Nuit des Etoiles » le CDSA (Centre de Documentation Spécialisé en Astronomie) et le (...)

Lire la totalité de l'article O’ceam : dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances

Ne manquez pas votre dernier atelier d’éducation alimentaire des vacances : le SAMEDI 8 AOUT de 8h à 13h (...)

Lire la totalité de l'article
Domaine de Fonds St-Jacques : Journée professionnelle & Ciné Club Karayib

Dans le cadre de la 13e édition du Biguine Jazz Festival, le Domaine de Fonds Saint-Jacques - Centre (...)

Lire la totalité de l'article Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

A l’occasion de la fête du quartier Anse Mitan, la Ville des Trois-Ilets organise la première édition du « (...)

Lire la totalité de l'article
Les plus lus
  • Créateurs de richesses

    MPS, un nouveau venu sur le marché du marquage et de la signalétique.

  • Nord

    Les recettes d’antan de FARIBA

  • Kréyol

    Atelier d’étude du créole martiniquais

  • Psycho

    Renforcer l’estime de soi

  • Evenements culturels

    SousLeGround Slam 2013

  • Psycho

    Tout comportement a un sens, le saviez-vous ?

  • Evenements culturels

    Première édition du « Trophée Dinette Héloïse Coppet »

  • Evenements culturels

    Journées du Patrimoine à Fort-de-France

  • Infoconso

    NOUVEAU : Le sirop "COEUR DE MABI"

  • Santé

    Semaine de sensibilisation aux risques lies au surpoids et a l’obésité : Mieux-être et mieux vivre

  • Bien-être

    Prendre soin de ses pieds naturellement

  • Développement durable

    La semaine du développement durable se poursuit juqu’au 7 avril

Ecologie


  • 29-08-2013

    le 20 août 2013, l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la terre pouvait produire en un an


    Le 20 août dernier a marqué un tournant quant à la consommation abusive de l’homme des ressources naturelles dans la planète. C’est l’ « Earth Overshoot Day », littéralement « le Jour du Dépassement Planétaire ».

    Cette date symbolique signifie concrètement, qu’entre le 1er janvier et le 20 août 2013, l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la terre pouvait produire en un an. Nous entrons désormais en déficit écologique.


    En 8 mois, l’humanité a épuisé le budget « nature » de l’année

    Tous les ans, l’ONG Global Footprint Network calcule le « jour du dépassement » : le jour où la consommation en ressources naturelles de l’humanité dépasse ce que la planète est capable de produire en un an. Cette date symbolise ainsi un budget disponible épuisé pour l’année.

    Pendant très longtemps la nature a été capable de se régénérer et de compenser la consommation de l’homme : sa biocapacité restait intacte.

    Depuis environ 30 ans, un seuil critique a été franchi. La consommation de l’homme dépasse désormais ce que la nature est en capacité de fournir en une année en terme de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. L’humanité vit au-dessus de ses moyens.

    A partir d’aujourd’hui, et jusqu’à la fin de l’année, l’homme va répondre à ses besoins en épuisant des stocks des ressources naturelles et en accumulant des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

    Les Hommes consomment encore trop par rapport à ce que la planète peut fournir. Aujourd’hui, il faut 1,5 planète pour couvrir les besoins de l’humanité, mais surtout des pays riches. "

    Les 31 pays les plus riches de la planète représentent à eux-seuls 37% de l’empreinte écologique de l’humanité. Les dix pays à la plus forte Empreinte Ecologique par individu sont les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Danemark, la Belgique, les États-Unis, l’Estonie, le Canada, l’Australie, le Koweit et l’Irlande.

    "Si chaque habitant de la planète vivait comme un habitant moyen des Etats-Unis ou des Emirats arabes unis, il faudrait une biocapacité équivalente à plus de 4,5 planètes pour répondre à la consommation de l’humanité et absorber les émissions de CO2", note le rapport. A l’inverse, "si tout le monde vivait comme le citoyen indien moyen, l’humanité n’utiliserait même pas la moitié de la biocapacité de la planète", ajoute le WWF.

    Mots clés : Écologie


Dans la même rubrique


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...

Tous droits réservés Terre locale 2011 - Une réalisation Come Online